décembre 7, 2010 · Non classé

La Sécurité Sociale ne prend en charge qu’une partie des dépenses santé, le reste étant à la charge des adhérents. Pour alléger leur budget santé, ces derniers prennent, en général, une assurance santé complémentaire. Selon le niveau de garantie auquel le souscripteur a opté, la prise en charge du Ticket modérateur (différence entre la Base de remboursement de la Sécurité Sociale et du Tarif de Convention) peut être partielle ou intégrale. Une complémentaire santé peut être souscrit auprès d’une mutuelle santé.

Prix d’une mutuelle santé

Vous devez payer une cotisation (par mois, tous les trois mois ou tous les douze mois) auprès de l’organisme mutuel pour pouvoir bénéficier de ses prises en charge. En principe, tous les postes santé (optique, hospitalisation, soins courants, médecine douce, dentaire, etc) sont remboursés par les mutuelles santé. Toutefois, on peut rencontrer des offres en complémentaire santé modulable, ce qui signifie que vous ne payez que ce dont vous avez besoin. Quel que soit l’option que vous choisissez, l’essentiel c’est que le tarif de la mutuelle santé correspond au budget que vous vous êtes fixé. Tandis que ses prestations sont adéquates à vos exigences en santé. Il est évident que le tarif des mutuelles santé varie d’un niveau à un autre. En effet, les offres des mutuelles santé sont déclinées en plusieurs niveaux de remboursement allant du niveau basique, en passant par le niveau moyen ou intermédiaire et enfin il y a le niveau haut de gamme. Ce dernier étant conseillé à ceux qui ont des besoins en santé importants. Dans le cas de l’invalidité par exemple, l’assurance pour dépendance présente des remboursements élevés sur certains postes santé.

Prétendre à l’Aide Complémentaire Santé

L’ACS ou Aide à la Complémentaire santé est une sorte d’aide financière pour permettre à certaines catégories de personnes de prendre un contrat d’assurance santé complémentaire. Cette allocation n’est pas fixe mais est calculée en fonction de l’âge du ou des demandeurs. Ce sont les personnes à faibles revenus qui sont ciblés par l’ACS. Si une personne a eu droit à l’Aide Complémentaire santé, il doit présenter une attestation en provenance de la caisse d’assurance maladie auprès de la mutuelle santé, d’une institution de prévoyance ou d’une compagnie d’assurance de son choix. Cette attestation lui donne droit à une réduction de sa cotisation mutuelle. Les jeunes, les retraités ainsi que les non salariés sont les principaux demandeurs de l’Aide à la Complémentaire Santé. Les conditions d’éligibilité pour l’ACS sont à voir auprès des caisses de l’Assurance Maladie. Cette disposition a été prise pour que tout le monde puisse bénéficier d’une réduction de leur budget santé.

Ecrit par