janvier 5, 2011 · Assurances

Ce sont des démarches auxquelles nous pensons rarement mais qu’il faut savoir pour bien assurer la succession. Mention spéciale pour ceux qui ont une assurance obsèques car certaines compagnies d’assurance proposent de l’aide à la famille du souscripteur pour régler les différentes paperasses liées au décès du souscripteur. Pour ceux qui veulent une assurance obsèques, ils peuvent demander un devis d’assurance obsèques en ligne pour avoir un aperçu du prix d’une assurance obsèques.

Les déclarations à faire

Si la personne est décédée dans sa demeure ou dans une maison de retraite, il est impératif de faire la déclaration du décès dans les 24h qui suivent le décès. Pour celà, vous devez vous munir d’un certificat médical constatant le décès, d’un justificatif d’identité ainsi que du livret de famille ou d’une pièce d’identité du défunt. Une attestation est alors délivrée par la mairie. Ensuite, dans les 7 jours qui suivent le décès, vous devez avertir l’employeur du défunt, ses organismes bancaires, sa société d’assurance, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, la caisse de retraite ainsi que l’Assedic. Dans les 6 mois qui suivent le décès, il ne faut pas oublier d’informer le Centre des Impôts et de prendre un notaire pour la succession.

Cas d’un décès à l’étranger

Si la personne est décédée à l’étranger, il faut aller chez le consul pour le rapatriement du corps sur le territoire français, en plus des formalités administratives exigées par le pays hôte. Le coût des obsèques pour une personne décédée à l’étranger est assez onéreux surtout au niveau du rapatriement du corps, à moins que la personne décédée ait souscrit à une assurance pour le rapatriement du corps du défunt de son vivant.

Ecrit par