décembre 20, 2011 · santé

Le régime, quoi qu’étant un programme plutôt alimentaire que thérapeutique, doit quand même faire l’objet d’un suivi médical. Comme toutes entreprises qui virent au drame lorsqu’elles ne sont pas bien surveillées, le régime peut aussi avoir des conséquences désastreuses.

Le régime, un risque pour la santé

Rassemblant de plus en plus d’adeptes de la minceur à l’état actuel, le recours au régime n’est plus du tout contrôlé par ses investigateurs. Si certains consentent à consulter un spécialiste, les solutions proposées demeurent néanmoins risquées côté santé tandis que d’autres décident d’entamer eux-mêmes leur propre régime, mettant ainsi leur santé en grave danger.

Les dangers sont réels

Combien de fois, ces quelques dernières années, on a entendu parler de décès causés par une trop importante perte de poids. La situation dégénère le plus souvent car une fois lancée, il est quasiment impossible de contrôler les faits et gestes de ceux qui se soumettent à un régime : la perte de poids devenu une addiction, il n’est guère étonnant de voir augmenter de manière effrayante le nombre d’anorexiques et de boulimiques au sein de notre société.

Le suivi médical, indispensable

Voilà pourquoi, en dépit du fait que tel n’est pas le cas, le régime doit être considéré comme un traitement médical qui doit, en conséquence, être contrôlé par un suivi médical tout au long du programme. S’il n’est pas nécessaire d’obtenir une prescription médicale, il est néanmoins recommandé d’avoir l’aval du médecin avant d’entamer quoi que ce soit. De même, il est plus prudent de consulter un nutritionniste plutôt que de se fier aux méthodes très efficaces de la voisine, qui ne consiste qu’à mettre deux doigts dans la gorge.

Tags:
Ecrit par