mai 21, 2013 · santé

En France, le nouveau coronavirus a créé la polémique, et cela, depuis quelques jours.

Rappel sur le virus appelé Coronavirus

Le mot coronavirus fait référence à une grande famille de virus pouvant entraîner des conséquences mortelles pour l’homme si l’infection se manifeste, au début, comme un simple rhume, pour ensuite s’aggraver en SRAS. C’est un virus qui touche aussi les animaux même si là-dessus, les scientifiques ont encore très peu d’informations. Aujourd’hui, il y a le nouveau coronavirus. Ce dernier est une souche de virus qui n’a pas encore été identifiée chez les humains mais qui, actuellement, touche quelques personnes, d’où son nom. En France, deux cas ont été récemment recensés. La première personne est revenue d’un voyage à Dubaï, la seconde avait partagé sa chambre.

Le coronavirus se transmet d’homme à homme

C’est maintenant confirmé, le nouveau coronavirus a fait sa seconde victime en France : c’était la semaine dernière. La première personne a été sûrement contaminée à Dubaï puisqu’il y avait effectué un séjour. Le deuxième patient avait, quant à lui, partagé sa chambre, ce qui signifie que le nouveau coronavirus se transmet bien d’homme à homme. Toutefois, les médecins ont tenu à préciser que ce mode de transmission du coronavirus reste rare. Si le premier malade se trouve actuellement dans un état stable mais toujours sérieux, le second est dans un état beaucoup plus critique. Il a en effet été déplacé, il y a quelques jours de ça, en réanimation.

« L’état de santé du deuxième patient s’est dégradé hier dans la journée. Il a été placé sous ECMO (oxygénation par membrane extra corporelle) pour prendre le relai de ses fonctions pulmonaires  » […]« Son état s’est stabilisé mais reste très préoccupant » Source: Libération.fr. Tels sont les propos du CHRU de Lille où sont hospitalisés les deux malades. A noter que des enquêtes ont déjà été réalisées par le ministère de la Santé et l’Institut de veille sanitaire auprès des personnes qui étaient en contact avec les malades. L’objectif est d’éviter que le virus ne se propage et notamment, pour essayer de progresser dans l’enquête étiologique.

Plus de détails sur l’enquête

Dès que l’infection au nouveau coronavirus a été confirmé chez le second malade, Marisol Touraine, ministre de la Santé a en enquêté sur toutes les personnes ayant eu un contact avec les malades. Cette démarche est effectuée afin d’essayer d’identifier, en premier lieu, ces personnes-là, ensuite d’évoluer dans la recherche d’informations sur le virus. L’Institut de veille sanitaire mène aussi sa propre enquête. 124 personnes environ, ont alors déjà été suivis de près, mais aucun résultat suspect n’a encore été conclu jusqu’ici. Par ailleurs, le ministère de la Santé a également confirmé qu’une transmission d’homme à homme par voie respiratoire reste rare, toutefois, les risques sont plus élevés à une distance inférieure à un mètre du malade.

La situation actuelle

Qu’en est-il de la situation actuelle ? C’est notamment l’une des questions les plus fréquemment posées en ligne, dans les forums de discussion gratuite sur le santé. D’après le Professeur François Bricaire, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, les risques de propagation du virus son maîtrisés. Les Français ne doivent donc pas s’inquiéter, toutefois il convient de rester vigilant, le nouveau coronavirus n’étant pas encore bien cerné par les chercheurs.

Pour information, il s’avère que la période d’incubation du virus est de 10 jours maximum. En cas de soupçon, le premier réflexe doit être d’informer immédiatement son médecin. En parlant justement de soins médicaux, pour bénéficier des meilleurs soins, la solution la plus intelligente, et notamment la plus sécurisante, est de souscrire une complémentaire santé. La Sécurité sociale, par le biais de l’Assurance maladie, ne rembourse en effet qu’une partie des dépenses en soins. Pour compléter ses remboursements santé, il faut faire appel à une mutuelle de santé ou une assurance santé complémentaire. Pour ce faire, vous avez le choix entre trois organismes :

  • La mutuelle, organisme régi par le code de la Mutualité.
  • La compagnie d’assurance traditionnelle ou à forme mutuelle, régie par le code des Assurances.
  • L’institution de prévoyance, régie par le code la Sécurité sociale.

Quel que soit l’organisme de votre choix, pour mettre la main sur la complémentaire santé idéale, vous devez suivre la méthode suivante :

  1. Evaluez vos réels besoins de santé en déterminant notamment votre habitude de consommation médicale.
  2. Estimez le montant de votre budget, c’est-à-dire la somme qu’il vous est possible d’allouer pour votre complémentaire santé.
  3. Demandez quelques devis de complémentaire santé en ligne, pour simuler quelques contrats.
  4. Comparez les garanties proposées sur Internet grâce à un comparateur de complémentaire santé.
  5. Choisissez la formule de couverture santé la plus adaptée.
Ecrit par